Arrow Table de matières
6664615
UNIVERSITE EVANGELIQUE EN AFRIQUE
Présenté par ABEKA IRENGE Glory
Pour l'obtention du diplôme de Spécialiste en Gynécologie et Obstétrique

LES INDICATIONS DE CESARIENNE AUX HOPITAUX URBANO-RURAUX DE LA VILLE DE BUKAVU Etude multicentrique rétrospective

Publication : 21 Décembre 2017
Introduction : La césarienne est une intervention chirurgicale qui permet d’extraire le fœtus par voie abdominale après incision de la paroi abdominale (laparotomie) et de l’utérus (hystérotomie). l’OMS propose à la communauté internationale de la santé de considère que le taux de césarienne idéal se situe entre 10 % et 15 %. Objectif : déterminer les principales indications de césarienne dans les 8 hôpitaux urbano-ruraux la ville de Bukavu et d’établir le profil épidémiologique de la femme césarisée dans ces hôpitaux Méthodologie : Cette étude est rétrospective et est menée auprès de 2994 femmes césarisées sur 26103 femmes venant accoucher pendant la période d’étude de deux ans allant du 1er Janvier 2011 au 31 décembre 2012. Nous avons regroupé les données dans les tableaux de fréquence et de pourcentage en donnant la proportion de chaque variable grâce au logiciel SPSS version 17.0 et Epi info version 7. Résultats : Le taux de la césarienne est de 11%, L’hôpital de Panzi représente un taux de césarienne les plus élevé, la tranche d’âge compris entre 26 à 35 ans est la plus représentée. Plus de la moitié de cas proviennent de la commune d’ibanda à 55,0% suivi de celle de Kadutu avec 22,1% de cas. Les multipares sont en première place parmi les césarisées de notre série d’étude avec 35,1% puis viennent les primipares avec 27,2% de cas. l’état de membrane intact avant la césarienne dans 69,1% de cas. La présentation céphalique a 89,9% de cas avec un pourcentage de 0,9 de présentation face et la présentation siège avait 6,5% de cas. Le sexe féminin est plus représenté avec 48,5% et un sex ration de 1.06 en défaveur. Les  nouveau-nés ont un score d’Apgar supérieur à 7 à la cinquième minute. la grande majorité de césarienne sont faites en urgence dans 80,2%. la souffrance fœtale aigue (SFA) est la plus indiquée chez la plupart de césarisées avec 25,42% suivi de césariennes itératives, DFP et les présentations dystocique avec respectivement 21,74%, 14,20% et 8,02% de cas. nous constatons que toutes les complications ont 4,2% de cas soit 129 cas sur 2994 césarisées, dont 81 soit 2,71% de cas des hémorragies et 1% des infections pariétales. Conclusion : Au terme de notre étude, bien que la césarienne soit maintenant plus sûre qu'elle ne l'a jamais été, elle reste un geste de chirurgie majeur, En dehors de l'urgence extrême, la décision est généralement prise après discussion avec l'ensemble de l'équipe médicale

Année académique 2016

Partager ce travail sur :