Arrow Table de matières
9661220
ISDR/ BUKAVU
Présenté par IRENGE MPURUTA Charles
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en Développement Rural.

LA PROBLEMATIQUE DE L’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE DANS LE GROUPEMENT DE WALUNGU

Publication : 01 Janvier 2018
Vaste pays au cœur du continent Africain, la République Démocratique du Congo compte parmi les pays au monde dont le taux d’approvisionnement en eau et d’assainissement figure parmi les plus bas dans le monde et ont baissé au cours des 20 dernières années. Selon les dernières statistique, actuellement, seulement 26% et 9% de la population ont respectivement accès à l’eau potable et à un système sanitaire adéquat. Les faibles taux de couverture en eau potable ont conduit à une situation de santé publique où la diarrhée cause 12% de décès en RDC. Le taux de morbidité liée à la diarrhée pour l’enfant de moins de cinq ans (en deux semaines) a atteint 20% et les maladies épidémiques liées à l’eau et l’assainissement y compris le choléra continuent de faire des ravages dans la population.   L'objectif du Millénaire pour le développement (OMD) relatif à l'eau (objectif 7 Cible 4) est aussi loin d'être atteint en RDC. La RDC fait face à des difficultés pour desservir sa population en eau potable bien qu'elle dispose d'énormes potentialités hydriques pouvant approvisionner toute l'Afrique. A ce jour, beaucoup de villes et territoires sont confrontés à une pénurie d'eau potable. Suivant les statistiques publiées par le ministère de l'Energie et le programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), le taux national de desserte, qui était de 69 % en 1954, est tombé à 22 % en 2005, avant de remonter à 26 %. Bien que la République Démocratique du Congo (RDC) soit le pays d'Afrique possédant les ressources hydrologiques les plus importantes, elle doit aujourd'hui faire face à une crise aiguë de l'approvisionnement en eau potable. En effet, seuls 26 % de la population congolaise ont accès à une eau potable salubre, une estimation bien en dessous de la moyenne des 60% pour l'ensemble de l'Afrique subsaharienne  

Année académique 2016

Partager ce travail sur :