Arrow Table de matières
9850394
UNIVERSITE OFFICIELLE DE BUKAVU
Présenté par BALEKE MURHULA Anaclet
Pour l'obtention du diplôme de Docteur en Médecine.

EVALUATION DES CAS D’ECHECS DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA TUBERCULOSE PULMONAIRE CHEZ L’ADULTE A L’HOPITAL GENERAL DE REFERENCE D’UVIRA Du 01 janvier 2007 au 31 décembre 2011

Publication : 19 Novembre 2017
INTRODUCTION : L’échec dans la prise en charge de la tuberculose pulmonaire à microscopie positive (TPM+) chez l’adulte à HGR/Uvira est responsable d’un taux de morbidité et de mortalité très importants, et présente un risque pour la santé publique, par la dissémination de l’infection et pourrait constituer une porte d’entrée vers la résistance aux antituberculeux.           L’Objectif de cette étude est de contribuer à réduire sensiblement la morbidité et la mortalité due à la tuberculose pulmonaire à l’HGR/Uvira en évaluant le cas d’échec au traitement et le facteurs associés à l’échec, et en assurant une bonne prise en charge de la tuberculose pulmonaire chez l’adulte en s’appuyant sur les mesures préventives, la consultation précoce, l’amélioration des moyens diagnostiques et une thérapeutique correcte, adaptée et régulière.   METHODE : il s’agit d’une étude clinique, descriptive et rétrospective menée du 1er Janvier 2007 au 31 Décembre 2011 à l’hôpital général de référence d’Uvira. Notre étude a utilisé la technique documentaire. Les cas sont des patients traités pour une TPM+ et ayant eu un échec thérapeutique. Les paramètres retenus sont : la fréquence, sexe, âge, pathologie associée, la profession, les catégories des malades et le déterminant de l’échec au traitement. L’analyse des données a été réalisée en utilisant le calcul de khi carré (X2) des différentes caractéristiques de notre échantillon à l’aide du logiciel Epi-info.   RESULTAT : les malades sont tous les tuberculeux hospitalisés durant la période d’étude. 168 patients ont été inclus dans l’étude. 59 patients ont été des d’échec thérapeutique.           L’analyse des dossiers a révélé les différents paramètres ainsi que leurs études statistiques suivantes : La tuberculose pulmonaire est une affection médicale non négligeable à l’HGR/Uvira avec un taux d’échec au traitement de 35%, le sexe masculin est le plus touché avec un taux de 52,55% avec un sexe ratio de 1,1, l’âge compris entre 21 – 40 ans donne 67,78% d’échec au traitement, la co– infection VIH-tuberculose et la mal nutrition favorisent respectivement le taux d’échec au traitement à 49,45% et 28.81%, les militaires sont le plus touchés par les échecs au traitement à un taux de 42,37%, la catégorie I des malades est plus concernée avec 45,76%, les malades à frottis positifs sont touchés à 81,36% et un séjour d’hospitalisation inférieur à 7 jours donne un taux d’échec de 77,96%. Les patients qui n’ont pas fait le contrôle thérapeutique après traitement sont plus consternés par les cas d’échec au traitement avec un taux de 96.61%.   CONCLUSION : A travers cette étude, nous constatons que l’amélioration des mesures préventives des facteurs associés à l’échec thérapeutique et le respect des étapes dans la prise en charge permettraient de réduire sensiblement l’échec dans la prise en charge de la tuberculose pulmonaire de l’adulte à l’HGR/Uvira.

Année académique 2013

Partager ce travail sur :