Arrow Table de matières
9377373
UNIVERSITE EVANGELIQUE EN AFRIQUE
Présenté par HWALI MASHEKA LEBON
Pour l'obtention du diplôme de Ingénieur Agronome

EVALUATION DE L’IMPACT SOCIOECONOMIQUE DE LA PRODUCTION DES CHAMPIGNONS COMESTIBLES (CAS DES PLEUROTES) DANS LES TERRITOIRES DE WALUNGU ET KABARE

Publication : 09 Décembre 2017
Actuellement les champignons comestibles font l’objet  d'une culture domestique. En période de sècheresse elle permet en effet de fournir des produits frais tout en transformant des déchets agricoles en protéines alimentaires de haute qualité. Par cette culture la population pourra consommer régulièrement les champignons pendant l’année sans interruption. Bénéficier de  contenu nutritif que celui-ci regorge pour résoudre tant soit peu le problème ayant trait à la carence en protéines. Par sa rentabilité permettrait de générer de revenu aux paysans africains. Le but de ce travail est de diagnostiquer le secteur agricole de Walungu (Kaziba) et Kabare (Miti et Mudaka) pour comprendre quel est la contribution réelle de la culture domestique des champignons dans les ménages quant à leur mode de vie économique et social. Le premier chapitre traite des contours théoriques des concepts liés aux champignons ainsi que leur culture domestique (pleurotes), et les avantages qu’ils présentent.  Revient également sur les concepts de la sécurité alimentaire, de la rentabilité agricole et d’évaluation. Reprend en dernier  les  méthodologies d`études empiriques similaire au présent sujet de recherche. Le deuxième chapitre porte sur la présentation des milieux d’études et l’aspect méthodologique. Le  travail contient une base de sondage de 133 agriculteurs dont 65 adoptants de la culture des champignons  repartis  en trois sites. Mudaka et Miti dans le territoire de Kabare et Kaziba représentant le territoire de Walungu. Afin d’atteindre l’objectif  deux modèles d’analyses nous ont servi(le modèle logit et l’Analyse à composante principale) pour dégager la rentabilité de l’activité nous sommes partis d’une approche analytique. Dans  troisième chapitre, les résultats ont montré que, seuls 29 ménages des agriculteurs sont en sécurité alimentaire, soit 21,8%. Par ces derniers, il été observé que la sécurité alimentaire ne dépend pas de la production des champignons mais plutôt d’autres variables socioéconomiques des ménages. La culture des champignons est une activité rentable en dégagent une rentabilité de 262,5%. Il a été remarqué également que l’adoption de la culture dépend des caractéristiques socioéconomiques de l’agriculteur. L’analyse montre également que cette culture est sujette à des contraintes prédominées par les facteurs techniques, commerciaux, socioéconomique et autres facteurs limites du marché.

Année académique 2015

Partager ce travail sur :