Arrow Table de matières
5528430
UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU
Présenté par NZIGIRE NASHEKE Nicole
Pour l'obtention du diplôme de Ingénieur Agronome

EVALUATION DE LA SITUATION PHYTOSANITAIRE DU CAFEIER DANS LE GROUPEMENT MBINGA SUD A KALEHE

Publication : 09 Décembre 2017
La culture du caféier au Sud-kivu et particulièrement à Kalehe est confrontée à des nombreux problèmes notamment les dégâts causés par les maladies et les ravageurs bien qu’elle constitue la source de revenu importante pour les producteurs. L’objectif de ce travail était d’inventorier les différentes maladies et ravageurs du caféier présents à Mbinga-Sud dans  le Territoire de Kalehe  tout  en  déterminant leur incidence ainsi que leur sévérité. Dans la perspective de s’enquérir de l’état phytosanitaire des caféières de Mbinga Sud, une enquête a été réalisée auprès des producteurs du caféier ainsi que des observations dans les champs de ces mêmes caféiculteurs. Au terme de l’étude, le constant a été que la rouille, le die-back et l’anthracnose sont respectivement rencontrés dans ce groupement à des incidences relativement différentes. Le taux d’incidence de la rouille a été le plus élevé (30,75%) suivi de celui du die-back (29,08%) et enfin de l’anthracnose (16,92%).  Les dégâts de la chenille défoliante, du thrips enrouleur et de la pyrale des drupes ont été presque rares étant donné que leurs incidences sont faibles. Le taux d’incidence des chenilles défoliantes a été de 3% suivi de celui du thrips enrouleur (2,17%) et enfin celui de la pyrale de drupe (0,83%). Pour cela il faudra songer au renforcement de  service de vulgarisation pour l’encadrement des paysans dans la conduite des cultures industrielles et organiser le marché afin de faciliter l’écoulement des produits récoltés et impliquer les caféiculteurs dans la fixation des prix qui permettra de les motiver à  produire d’avantage.

Année académique 2016

Partager ce travail sur :