Arrow Table de matières
1497722
INSTITUT NATIONAL DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (INBTP)
Présenté par MIGABO AGANZE
Pour l'obtention du diplôme de Ingénieur Technicien en bâtiment et travaux publics

ETUDE COMPARATIVE ENTRE UNE STRUCTURE SUR MURS PORTEURS EN MACONNERIE ET CELLE SUR OSSATURE (PORTIQUE)

Publication : 26 Novembre 2017
                                        La révolution industrielle a entrainé une forte urbanisation des villes, ce boom démographique dans les zones urbaines a eu comme conséquence immédiate l’adaptation des types de construction au besoin des agglomérations.                                         En effet, pour rationaliser l’espace, il a fallu en plus des constructions traditionnelles recourir aux bâtiments multi-étages, ce qui a permis de trouver un abri à un plus grand nombre d’habitants sur un petit espace. Cela s’est avéré possible grâce aux techniques de construction moderne faisant appel à la mécanique des structures (constructions métalliques, en maçonnerie et en béton armé ou en bois).                                        Faire l’étude de stabilité revient à dimensionner les structures pour notre cas en maçonnerie ou en béton armé afin de déterminer pour chaque élément (murs porteurs, dalle, poteau, poutre, escalier, fondation) les dimensions selon les caractéristiques.                                          C’est à ce juste titre et dans ce cadre que s’inscrit ce travail de fin de cycle. Cette étude aura pour objectif de faire étude comparative de ces deux structures en assurant durablement leur résistance aux différentes sollicitations et en assurant ainsi la sécurité des usagers.                                           Pour y parvenir, il convient de bien maîtriser les charges permanentes, accidentelles ou particulières du bâtiment et les charges d’exploitation à prendre en compte ainsi que leur combinaison, sans oublier la nature et les caractéristiques du sol sur le quel sera érigé la structure. Ce qui permettra sans doute de calculer chaque élément conformément avec la sécurité et les règlements.

Année académique 2017

Partager ce travail sur :