Arrow Table de matières
7650649
UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU
Présenté par AHASHA- BYOSHI IMANI NTAKOBAJIRA Christian
Pour l'obtention du diplôme de Licence en Santé Publique

DIAGNOSTIC DU PALUDISME ET L’UTILISATION DES ANTIPALUDÉENS AU SUD KIVU

Publication : 19 Novembre 2017
Introduction : A l’échelle mondiale, on estime que l’incidence du paludisme a diminué de 17% depuis 2000, tandis que le taux de mortalité a décliné de 26%.(O.M.S, PNUD, Genève, 2003). L’objectif principal du sujet :estde Contribuer à l’amélioration des pratiques des professionnels de santé sur les diagnostics et utilisation des antipaludéens. La méthodologie : Notre étude était descriptive transversale, Cette étude à faits recours à un échantillonnage aléatoire stratifie disproportionnel, ce qui a accordé la chance a tous les professionnels de santé de la ville de Bukavu se trouvant dans les 3 zones de santé d’apparaître dans notre échantillon. Etant donné que notre échantillon est constitué de 224 personnels de santé repartis en deux groupes dont 1188 se trouvant sur la liste déclarative du personnel de la santé non matriculé et 1054 sur la liste déclarative du personnel de la santé matriculé. Les Résultats : En comparant les résultats de ce tableau  qui concerne les connaissances des prestataires sur le diagnostic du paludisme (médecin, infirmier) par rapport a la connaissance sur le diagnostic et utilisation des antipaludéens (oui, non), nous avons remarque que le p-value est de 0,92> 0,05 il n’existe pas une différence statistiquement significative entre la proportion des prestataires  et la connaissance du diagnostic et utilisation des antipaludéens, par rapport au prestataires et à la connaissance du test de diagnostique avec comme p-value 0,12> 0,05 montre aussi qu’il n’exista pas aussi une différence statistiquement significative entre la proportion des prestataires et le test de diagnostic en d’autres mot la connaissance de prestataires n’influence pas la connaissance du test de diagnostic. Conclusion : Selon l’OMS, on estime qu’environ 216 millions de cas de paludisme sont survenus en 2010 (marge d’incertitude de 149 à 274 millions) et que la maladie a fait environ 655 000 victimes (marge d’incertitude : 537 000 à 907 000) ,99 pays dans le monde sont touchés par la transmission du paludisme et pas moins de 3,3 milliards de personnes sont exposées au risque d’infection (O.M.S Genève, 2010).

Année académique 2012

Partager ce travail sur :