Arrow Table de matières
5097943
INSTITUT NATIONAL DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (INBTP)
Présenté par KAZADI
Pour l'obtention du diplôme de Ingénieur en Bâtiments et Travaux Publics

CONCEPTION ET LE DIMENSIONNEMENT DYNAMIQUE D'UN GRATTE-CIEL DE 45 NIVEAUX

Publication : 26 Novembre 2017
Le mot skyscraper, qui veut dire gratte-ciel en anglais, était à l'origine un surnom donné au grand mât d'un bateau. Aujourd'hui le mot est exclusivement employé pour se rapporter à un immeuble (donc habitable) bien plus haut que la moyenne.                La hauteur des gratte-ciel n'est pas quelque chose d'exactement quantifiable, plusieurs définitions existant. Dans la suite du dossier je me baserai sur la hauteur structurelle, généralement reprise comme hauteur officielle et définissant le point le plus haut de la structure du bâtiment. Cette hauteur est différente de la hauteur totale (atteinte avec la classique antenne, pouvant ajouter jusqu'à une centaine de mètres) et de la hauteur accessible (point le plus haut que l'ont peut atteindre par soi-même).                                   Jusqu'au 19ème siècle, les bâtiments de plus de six étages étaient rares. Il était  inconcevable de monter quotidiennement autant d'étages en escalier. En outre, la pression de l'eau courante n'était pas suffisante pour s'élever à plus de 15m. Le développement de l'acier, du béton armé, des pompes à eau et l'apparition de l'ascenseur ont par la suite rendu possible la construction de bâtiments bien plus hauts, pouvant dépasser les 300 mètres

Année académique 2015

Partager ce travail sur :