Arrow Table de matières
1370194
UNIVERSITE EVANGELIQUE EN AFRIQUE
Présenté par SHUKURU KACIGA Anuarite
Pour l'obtention du diplôme de Docteur en Médecine.

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES AFFECTIONS CEREBRALES A L’H.G.R DE PANZI/BUKAVU EN R.D.CONGO

Publication : 21 Décembre 2017
Introduction: Les agressions cérébrales sont d’étiologies multiples.  La tomodensitométrie est l’imagerie en coupe utilisée le plus souvent pour  leur diagnostic. Le but de ce travail est d’évaluer l’apport de cet outil à l’hôpital de Panzi/Bukavu  en déterminant la fréquence de cet examen, le profil épidémiologique des patients et des demandeurs, les différentes indications et en fin les pathologies retrouvées. Patients et méthode : c’est une étude rétrospective couvrant une période de 17mois, allant du 1er octobre 2016 au 1er mai 2017 et qui a porté sur 121 patients. L’examen était réalisé à l’aide d’un scanner de type GE, deux barrettes. Des coupes axiales centrées sur le crane étaient réalisées sans ou avec une injection du produit de contraste, avec des reconstructions multi planaires. Résultats : La TDM cérébral représente 49% des examens TDM du service. Il s’agit de 53,7% d’hommes contre 46,3% des femmes. L’âge moyen des patients était de 46,5ans pour des extrêmes de 1mois 80ans. La tranche d’âge de 61-70 était la plus touchée. C’est une population majoritairement urbaine. La plupart était admis à l’Hôpital de Panzi. L’accident vasculaire cérébral et les céphalées étaient les principaux motifs d’examen cliniquement évoqués. 53,7% d’examens étaient pathologiques et les examens étaient réalisés en majorité dans les premières 24heures. Les pathologies vasculaires étaient les plus répertoriés notamment les accidents vasculaires ischémiques en tête. Les atteintes traumatiques, infectieuses, dégératives, tumorales et malformatives étaient signalées. Conclusion : Le scanner a permis de réaliser un dénombrement global des  lésions encéphaliques  permettant ainsi leur prise en charge. Il constitue l’examen de première intention en urgence ou en cas d’une symptomatologie  invalidante à d’appel cranio-cérébral, la radiographie standard étant très limitée bien que quasi-disponible dans nos régions.

Année académique 2017

Partager ce travail sur :