Arrow Table de matières
8069079

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

La gestion de toute entreprise se base sur différents aspects dont fait partie les conditions de travail.

En effet, ce travail a porté sur l’impact des conditions de travail sur la réalisation du travail .Ainsi, nous nous sommes posé quelques questions à savoir :

  • Les conditions de travail à la SNCC/Kalundu sont-elles favorables ?
  • Quel impact ces conditions de travail sont-elles sur la réalisation du travail à la SNCC/Kalundu .

Pour répondre à ces questions nous avons formulé nos hypothèses selon lesquelles :

  • Les conditions de travail à la SNCC/Kalundu seraient défavorables ; influenceraient négativement le rendement et conduiraient à des accidents du travail et maladies professionnelles.

Pour y arriver nous nous sommes fixés comme objectif de relever les conséquences des conditions de travail sur la réalisation du travail.

Nous dévons présenter les chapitres au tour du quels s’articule le travail comme suit :

                   Le premier chapitre porte sur les considérations théoriques où nous avons tenté de définir les concepts-clés et connexes utilisées dans la thématique étudiée. Après cela, nous traitons aussi de l’état de la question.

Le deuxième chapitre a porté sur la présentation du milieu d’étude.

                   Le troisième chapitre est accès au cadre méthodologique, nous examinons d’abord la population d’étude composée par le personnel de la SNCC/Kalundu, échantillon utilisé, méthode, techniques de récolte et de traitement des données.

                   Le quatrième chapitre s’intéresse à la présentation, analyse et interprétation des résultats.

Concernant le questionnaire d’enquête, nous avons administré cette technique à 50 sujets constituant notre population d’étude dont 5 sujets n’ont pas pu remettre leurs protocoles .De ce fait, notre échantillon utilisé est estimé à 40 sujets.

                   Ainsi, considérant les résultats obtenus de la recherche menée, les réponses fournies par les sujets enquêtés à l’item 2 du tableau n° 2 ont confirmé notre première hypothèse du travail avec 33 sujets représentant 48% des enquêtés et 25 sujets soit 36% il s’agit de l’hypothèse selon laquelle les conditions de travail à la SNCC/Kalundu seraient défavorables.

                   En ce qui concerne la seconde hypothèse formulée dans le travail selon laquelle les conditions de travail influenceraient négativement le rendement et conduiraient à des accidents du travail et maladies professionnelles, elle est ainsi confirmée par 30 sujets enquêtés, soit 47% suivant les réponses fournies à l’item 3 du tableau 3.

                   En fin, tenant compte de tous ces résultats obtenus de notre recherche menée et qui, nous amènent à la vérification des hypothèses formulées dans le travail, nous pensons arriver aussi au terme de ce dernier.

Nous suggérons à la SNCC /Kalundu ce qui suit :

  • De recevoir tous les chercheurs sans les faire souffrir en leurs demandant quelques sommes pour la recherche ;
  • De fournir aussi les informations nécessaires sans toutefois afficher l’attitude de rejet ou de négativité aux chercheurs.

Au gouvernement congolais :

-Savoir que le port de kalundu est le deuxième port national, d’où il faut une protection de ce port en faisant une réhabilitation ;

-De savoir qu’à travail égal, salaire égal, un agent ne peut pas faire 12 mois impayés sinon il sera démotiver ou même dégouter par le travail. C’est un problème majeur pour l’organisation.

- De fournir aussi les outils de travail, comme les bateaux, les machines ou grues, Bref l’équipement en général. Il s’avère qu’à la SNCC/Kalundu il n’y a aucun bateau qui fonctionne appart les privés ; une petite grue dans un grand port comme celui-ci ; vraiment c’est très insuffisant(e).

Tout compte fait, au c’une œuvre humaine n’est parfaite, nous ne pouvons prétendre avoir épuisé toute la matière concernant les conditions de travail à la SNCC/Kalundu. Nous ouvrons une voie pour d’autres chercheurs de nous compléter en étudiant sur d’autres aspects que nous n’avons pas abordé dans cette organisation .Tout homme est faillible dit-on et l’œuvre humaine ne manque jamais des imperfections ; vos remarques, critiques tant positives que négatives mais aussi vos appréciations si possible orientées pour l’amélioration de la science sont les bienvenues.

Partager ce travail sur :