Arrow Table de matières
6845874

CONCLUSION GENERALE

De nombreuses populations à travers le monde consomment les insectes. Ces précieux arthropodes représentent pour l’homme une précieuse ressource alimentaire qu’il convient particulièrement de protéger et de préserver. A cet effet, l’entomoculture – production d’insectes à des fins alimentaires – représente une solution qu’il convient de développer afin de réduire la pression anthropique sur la biodiversité faunique.

Ce travail s’inscrivant dans ce contexte a contribué à enrichir cette question – notamment pour Rhynchophorus phoenicis. En effet, les résultats présentés ont permis de mettre en évidence un facteur au moins sur lequel il faudrait veiller afin d’améliorer la productivité des femelles et réussir au mieux le démarrage de la production en masse de ce coléoptère.

Toutefois des zones d’ombre demeurent encore qu’il faudrait nécessairement éclaircir, notamment sur la richesse en macronutriments et les qualités organoleptiques des insectes produits en conditions d’élevage face à ceux récoltés naturellement. La vérité ne saura être établie qu’après des analyses rigoureuses et comparatives de leur composition chimique ; ce qui n’a malheureusement pas été possible dans le cadre de la modeste étude.

Les perspectives seront notamment de mieux encadrer la filière autour des insectes et de promouvoir une zootechnie entomologique dont l’intérêt sera d’apporter à la population du pays une précieuse source en nutriments (protéines et lipides notamment) ; à des coûts abordables, tout en réduisant également de manière significative la pression anthropique sur les ressources naturelles dont l’Homme a tant besoin.

Partager ce travail sur :