Arrow Table de matières
5421466

CHAPITRE IV: PROJET D’ADDUCTION D’EAU ET PURIFICATION DES SOURCES D’EAU DANS LE GROUPEMENT DE WALUNGU

4.1. DEFINITION ET DESCRIPTION DU PROJET.

Dans notre présent travail, le projet signifie un ensemble des moyens mis en œuvre de façon coordonnée et systématique en vue d’atteindre un résultat bien défini visant le mieux être aussi un  plus être conscient de la population du groupement de Walungu et des responsable des services ayant la distribution d’eau dans leurs attributions.

 Notre projet a un impact généralement local car il concerne seulement les habitants dans le groupement de Walungu. Par le fait, les efforts seront focalisés sur l’amélioration des conditions socio-sanitaire de la population pour diminuer les souffrances en eau potable qui guettent les habitants de ce groupement afin de prévenir toutes les maladies d’origine hydrique qui augmentent le taux de mortalité.

4.2. JUSTIFICATION DU PROJET

Le présent projet de justifie par le souci d’apporter une contribution pour ce qui concerne la nouvelle adduction d’eau potable et la purification des  sources d’eau dans le groupement de Walungu. Dans cette commune, la population souffre du manque d’eau potable car l’ancienne adduction d’eau potable a été endommagée par les constructions anarchiques, on y trouve une insuffisance des sources d’eau potable impropre et l’absence des bornes fontaines dans la majorité de ses quartier pour que la population accède à l’eau potable. Par conséquent les gens sont obligés de se servir de l’eau des pluies et des sources pour satisfaire leurs besoins physiologiques en eau. Cela augmente le taux des maladies d’origine hydrique telles que la fièvre typhoïde, la dysenterie, la diarrhée chronique ; la verminose,…

 Face à la présence permanente de ces maladies, la population vivant dans le groupement de Walungu perd beaucoup de moyens pour se faire soigner et pourtant cet argent pouvait servir à autre chose et d’autre perdent leur vie.

Pour améliorer les conditions de vie de cette population vulnérable, il serait mieux de faire une nouvelle adduction d’eau potable pour que tout le monde y accède et soit en bonne santé. 

4.3. OBJECTIF ET BUT DU PROJET

4.3.1. Objectif global

La finalité de ce projet est d’améliorer les conditions socio-sanitaires de la population du groupement de Walungu.

4.3.2. Buts

- Réinstaller à nouveau des bornes fontaines dans chaque village.

- Réduire le taux des maladies d’origine hydrique dans ces milieux.

- Purifier les sources d’eau potable.

4.3.3. Durée et localisation du projet

Le présent projet s’échelonne sur une durée de 2 ans renouvelable (allant du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2018). Il sera opérationnel dans le groupement de Walungu.

4.4. NATURE DU PROJET

Le projet a un double aspect :

  • Aspect social et
  • Aspect économique
  • Aspect social : nous pensons qu’à travers la nouvelle adduction d’eau potable à Walungu, les conditions socio-sanitaires de la population seront améliorées.
  • Aspect économique : Nous estimons que l’amélioration de la santé de cette population donnera à cette dernière le courage de travailler durement pour relever le niveau de son revenu et éviter de dépenser régulièrement pour les soins médicaux afin d’affecter ses ressources financières à l’éducation, à l’habillement et autre besoins.

4.5. BENEFICIAIRES ET ACTEURS PRINCIPAUX DU PROJET

Les bénéficiaires de ce projet sont principalement les habitants du groupement de Walungu en particulier et ceux du territoire tout entier en général.

Connaissant qu’un acteur du projet est une personne impliquée dans sa réalisation, ce présent projet a comme acteurs : la population locale, les bailleurs de fonds, le gouvernement Congolais et les animateurs du projet.

4.6. STRATEGIE GLOBAL

Pour lutter contre la pénurie d’eau potable et éviter les maladies d’origine hydrique afin d’améliorer la santé de la population dans ce groupement, nous ferons recours à la nouvelle adduction d’eau potable et multiplier les bornes fontaines dans chaque village.

Les enquêtes dans les ménages de différents villages seront effectuées pour voir comment la population souffre suite au manque d’une nouvelle adduction d’eau potable et les maladies hydriques qui se dévalent  du jour au jour dans ce milieu. Les répartitions et rôles de la représentation intervenant sont les suivants :

  • Intervention interne :

La population locale fera toujours des travaux communautaire et respecteront tout ce que les acteurs pourront recommander. Elle transportera les outils d’adduction et creuser l’endroit où les tuyaux passeront, surtout elle gardera loyalement l’entretien des robinets.

  • Intervention Externe :

Le gouvernement Congolais dans la révolution de la modernité apportera son soutien de toute sorte et les organisations onusiennes (OMS, PNUD, UNICEF, FMI) appuieront ce  projet pour sa réussite et cela de différentes manière. Il y aura une étroite collaboration entre la population locale, les acteurs et le comité de gestion du projet.

4.7. FAISABILITE ET OPERATIONNALISATION DU PROJET

Notre projet étant à caractère socio-sanitaire et économique est faisable du fait qu’il est une émanation des besoins ressentis et exprimés par les bénéficiaires, donc le projet ne souffrira pas de manque des ressources humaines nécessaires pour sa réalisation et sa réussite. La population est disposée à participer efficacement à la réalisation du projet. Il permettra à tout le monde (ménages, autorités locales et populations) de s’impliquer dans la recherche des solutions. Du point de vue matériel, le projet trouver sur les marchés locaux et extérieurs les éléments dont il aura besoin pour son exécution.

4.7.1. Phases du projet

La succession de différentes phases du projet se fait selon un ordre chronologique doit avoir ses caractéristiques propres, constituer une sous-entité cohérente et s’étendre sur une période donnée.

Tableau 10 : Les différentes phases du présent projet

Phases

Activités

1. Créer le cadre du travail (Fourniture du bureau, un bureau d’équipement).

1. Installer le bureau

2. Faire les démarches administratives

2. Engager le personnel

1.Acheter les matériels et matériaux de travaux

2.Présélectionner les candidats et organiser le test.

3.Aménager et purifier les sources d’eau

4.Suivre et évaluer le projet à la fin et au niveau des intrants ou ressources, au niveau des objectifs et buts.


I.PHASE PREPARATOIRE

PERIODES

ACTVITES

               2017

        2018

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

1.Animation, sensibilisation

et conscientisation

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

2.Collecte des fonds

3. Recruter et former le personnel du projet

4. Acheter le matériel hydraulique

II.PHASE OPERATIONNELLE

5. Prélever les données topographiques

6. Démarrage des travaux

7. Suivi

8. Evaluation

X

X

      


4.8. ORGANIGRAMME ET FONCTIONNEMENT DU PROJET

4.8.1. Organigramme

Conseil de Gestion

Coordination

Sous-commission de gestion des équipements et des crédits.

 

Secrétariat et Comptabilité

 

Commission Charge de suivi et évaluation

4.8.2 Fonctionnement de l’organigramme

  1. Le conseil de gestion

C’est l’organe suprême du projet. Il a comme tache de déterminer et faire appliquer la politique général du projet. Il est présidé par un chef de secteur et un expert en développement. Il se réunit une fois le trimestre en séance ordinaire, mais il peut être évoqué chaque fois que les besoins qui se présentent sont urgents.

  1. Coordination

C’est l’organe qui acquiert son pouvoir du conseil de gestion, investie par élection démocratique, assumant toutes les étapes  de l’exécution du projet. Comme exigence à cette fonction, il faudra être un leader ayant une formation en développement communautaire.

  1. Commission de planification

A la charge d’un agent de secteur ayant une formation en planification et gestion des projets. Il s’occupera de la supervision des services ou sous commissions formation, gestion des équipes, suivi et évaluation. Il doit être compétent, capable d’élaborer le rapport technique des programmes.

  1. Commission Secrétariat et Comptabilité

Sous la responsabilité d’un caissier-comptable qui doit être d’abord un leader de fonction, avoir une formation et être porteur d’un diplôme de niveau A1 en comptabilité, ayant aussi une maitrise de l’outil informatique. Il est chargé de la gestion de la caisse de projet (entrées et sorties), du recouvrement de fonds du projet, il garde les documents comptables et financiers du projet. Il est chargé de correspondance, dactylographie, classement de dossiers de projet et des lettres administratives du projet.

  1. Sous commissions

Sous le haut patronat de commission de planification, pourront s’occuper d’animation, sensibilisations, la formation, aux ménages et de l’installation des bornes fontaines.

4.9. BUDGETISATION DU PROJET

Tableau 11 : Affectation des ressources matérielles

Désignation ouvrages

Unités

Quantité

Prix unitaire ($)

Prix total ($)

1.

Achat tuyaux PVC section 40

PC

1000

30

30000

2.

Achat tuyaux PVC section 32

PC

1000

30

30000

3.

Achat tuyaux PVC section galvanisé

PC

1000

20

20000

4.

Achat vanne

PC

1000

15

15000

5.

Achat cadre PVC section 40

PC

50

5

250

6.

Achat cadre section

PC

60

6

360

lùp7.

Achat cadre galvanisé

PC

50

8

400

8.

Manchon d’adaptation

PC

40

8

320

9.

Robinets

PC

1000

25

250000

10.

Raccord union

PC

200

30

6000

11.

Terrassement, houille

m2

150

10

1500

12.

Moellon

m2

120

5

600

13.

Sable

m3

1000

20

20.000

14.

Fer à béton

PC

1000

15

15000

15.

Ciment

Sacs

500

27

13500

16.

Fil de fer

Kg

250

5

1250

17.

Gravier

m3

450

5

2250

       TOTAL       

 181430

Sources : Relevé des prix aux différents magasins à Bukavu, le 07 Juillet 2016

  1. Engagement humain

Tableau 12 : Salaire du personnel

  Poste

Nombre

Salaire mensuel en $

Salaire annuel en $

Salaire durée du projet

01

Coordinateur

1

6000

 72000

 216000

02

Ingénier génie civil

4

1000

 12000

 36000

03

Hydraulicien

1

300

 3600

 10800

04

Comptable

1

250

 3000

 9000

05

Intendant

1

150

 1800

 5400

06

Caissier

1

150

 1800

 5400

07

Animateurs

6

600

 7200

7200

08

Formateur

4

400

 4800

4800

               TOTAL

   102000

ALLOCATION DU COUT TOTAL DU PROJET

Tableau 13 : Allocation du cout total du projet

Charges

Cout total ($ US)

1.

Affectation des ressources matérielles

 181430

2.

Affectation salaire du personnel

 102000

  TOTAL

  283430

  Imprévu (5%)

  14176

  TOTAL GENERAL

  297606

4.10. PLANIFICATION DU PROJET PAR UNE MATRICE DE CADRE LOGIQUE.

Date de début : Janvier 2017                                                                                                                         

Date d’achèvement : Décembre 2018

RESUME NARRATIF (R.N)

INDICATEURE OBJECTIVEMENT VERIFIABLE (I.O.V)

MOYEN  VERIFICATION (M.V)

HYPOTHESES

OBJECTIF

Amélioration des conditions socio-Sanitaire de la population

-            Les conditions Socio-Sanitaire de la population s’améliorent de 30 à 85 % d’ici novembre 2017 dans le groupement de Walungu

1.        Visite d’inspection sur le terrain.

2.        Interview de la population.

3.        Rapport trimestriels du C.G

4.        Rapport du Coordinateur.

BUTS

-            Eradiquer la pénurie d’eau potable.

-            Réinstaller les bornes fontaines.

-            Réduire le taux des maladies d’origine hydrique

-            La pénurie d’eau potable est combattue de 88 à 30% d’ici novembre 2017.

-            95% de nouvelles bornes fontaines sont réinstallés à Walungu

-            95% de la population accède à l’eau potable et le taux de réduction des maladies hydriques passe de 65 à 10% dans les 2 ans du projet

1.        Visites sur terrain.

2.        Rapport du coordinateur.

3.        Rapport des autorités politico-administratives

1.        Que le personnel soit compètent et à hauteur de sa tâche.

2.        Que les matériels et matériaux soient  prêts pour la modernisation de leurs activités.

3.        Que  la population et les autorités s’impliquent

EXTRANTS (outputs)

1.        Fonds disponibilités

2.        Comité de gestion mis en place.

3.        Personnel engagé

4.        Matériels et matériaux acheté pour les travaux.

5.        Les bornes fontaines installées.

6.        La population animée, sensibilisée et conscientisée.

7.        Suivi des activités assuré.

8.        Activités évaluées

1.        Un fond de 297606$ disponible à partir de février 2017

2.        La salle de réunions aménagée à  les partir du 15 Mars 2017.

3.        Personnes sont engagées et formées pour la bonne marche du projet.

4.        95% de la population accède à l’eau potable.

5.        100% des ménages et des autorités locales sensibilisées.

6.        Huit (8) réunions tenues tout au long du projet

7.        Toutes les déchargées inspectées dès le premier semestre.

8.        Un suivi permanent est assuré pour contrôler les activités prévues et réalisées par le projet.

-            Compte Bancaire

-            Rapport de suivi d’inspection sur terrain.

-            Lettre des donateurs de fonds

-            Rapport de la commission d’évaluation 

-            Comptes rendus des sessions de formation et de conseil

-            Compte rendus de la gestion quotidienne du projet

-            Les fonds soient libérés à temps

-            Que les matériels et matériaux soient disponibles

-            Que les autorités politico-administratives soient responsables

-            Que le personne soit compètent et à la hauteur de sa tâche

INTRANTS  (Inputs)

1.        Rendre disponible les fonds

2.        Mettre sur pied un comité de gestion

3.        Acheter les  matériels et matériaux pour les travaux

4.        Installer les bornes fontaines

5.        Animer, Sensibiliser la population

6.        Assurer le suivi

7.        Evaluer les activités

8.        Mettre en place un comité de gestion

1.        Affectation de ressources matérielles pour 181430$

2.        Salaire du personnel : 102000$

1.        Vérification du compte Bancaire

2.        Rapports du coordinateur

3.        Reçu (Pièces justificatives pour matériels et matériaux achetés

4.        Rapports de suivis sur terrain

-            Que le financement accordé arrive à temps

-            Que les membres aient une conscience de travail et de responsabilité

-            Que le programme soit bien conçu

-            Que le respect du temps soit de rigueur.

Partager ce travail sur :