Arrow Table de matières
9950128

CHAPITRE 4 : PROJET DE CREATION D’UN CENTRE D’ENCADREMENT DE REINSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE DE JEUNES DU SECTEUR DE BAKANO

4.1 Agence d’exécution : La Caritas développement.

La Caritas de développement Bukavu est un secteur de l’association sans but lucratif archidiocésain de Bukavu en Août 1967. Elle s’occupe  des actions d’urgence humanitaire et celle de développement se retrouvant en Territoire dIdjwi, de Kalehe,Walungu, Mwenga Nord et la ville  de Bukavu.

Elle est l’émanation de la Caritas Congo qui a été créée à la suggestion  de la Caritas internationale.

4.1.1 Mission de la Caritas développement

Elle a pour mission d’accroitre l’efficacité de l’église locale de Bukavu à la promotion de la charité à travers les œuvres  sociales conformément à la doctrine  sociale de l’église. Cette mission est, en d’autre terme un engagement à :

-Agir sur les causes de l’inégalité et soulager la souffrance humaine

-Promouvoir le développement intégral

- Eveiller l’esprit de partage et de solidarité.

4.1.2 Objectif de la Caritas développement

Les objectifs que poursuit la Caritas développements sont les suivants :

  • Renforcer les capacités économiques de ménages les plus vulnérables
  • Réduire la vulnérabilité des populations civiles pour faire face aux risques liées aux calamités naturelles et à la présence des forces armées.
  • Renforcer la capacité d’intervention à la base
  • Promouvoir la femme et la jeune fille
  • Promouvoir l’artisanat
  • Lutter contre l’analphabétisme
  • Assurer l’encadrement et le renforcement professionnel des jeunes

4.1.3 Domaine d’intervention

  1. Domaine social

-Assistance sociale (scolarisation des orphelins, construction de cabanes, aide ponctuelle, distribution des vivres et non vivres)

-Appui aux activités génératrices de revenu

-Amélioration de l’habitat

-La capacitation et la formation de base

La protection

-L’encadrement et la formation professionnelle des jeunes

-La promotion de l’artisanat local

-La lutte contre l’analphabétisme

-La promotion de la femme et la jeune fille.

4.1.4 Montant total du projet : 135515,94$

   -Montant sollicité : 121964,35$

  -Co-financier et montant  de la population locale: 13551,59$

    4.1.5 Date prévue de démarrage du projet

   Du 1er Janvier 2017- au 31 Décembre 2018

4.1.6  Durée du projet : 24 mois soit 2 ans

4.2.  Contexte et justification du projet

Le territoire de Walikale étant composante parmi les territoires qui composent la province du Nord-kivu, ayant des potentialités diverses et très riches ce qui fait qu’il soit une zone des conflits suite à ses richesses. Ce territoire regorge différents minerais parmi lesquels nous pouvons épingler : la cassitérite, l’or, le diamant, le coltan etc.

Il s’observe un peu partout le délabrement des structures d’encadrement de base et d’infrastructures à mauvais état comme les établissements scolaires, les hôpitaux, les routes d’intérêt national.

Suite à cela, la société majeure surtout les jeunes sont contraints d’abandonner les études pour être des exploitants de minerais croyant que le métier est bon marché, ce qui fait qu’il ya une forte déperdition scolaire parce que nombreux abandonnent les études et se réfugient dans l’exploitation artisanale ou soit les groupes armés.

Les écoles sont parfois dans état de délabrement avancé souvent ne fonctionnent plus ouvrablement suite à l’instabilité politique et multiples guerres qui frappent le secteur de Bakano. A cela nous pouvons signaler aussi la pauvreté qui plonge les parents dans l’incapacité de payer la prime pour leurs enfants, un fait poussant certains enfants de se réfugier dans les carrés miniers au lieu d’être à l’école.

Nous pensons que la création d’un centre de réinsertion professionnel pourra maintenir les jeunes hors de carrés miniers et leurs assurer une formation pouvant garantir leur  vie pour être de bons responsables dans l’avenir et briser l’attention qu’ils portent sur les ressources renouvelables souvent qui les engendrent des conséquences graves de la vie. Il aura un impact non négligeable sur la situation socioéconomique et éducationnelle du secteur Bakano.

4.2  Définition du projet

Pour le professeur SADIKI Byomboka, définit le projet comme une action continue dans le programme. Il est donc un ensemble d’activités qui, avec l’apport des différentes ressources vise à réaliser certains avantages pendant un temps donné.

Pour WETERSON, renchérit en montrant que le projet c’est tout acte d’un état dont le but est d’élever le taux de croissance économique, un niveau supérieur  à celui qui serait à l’absence de tout effort conscient, nous concluons que le projet est une solution à un problème qui est au sein d’une société dans l’idée d’améliorer ses conditions socioéconomiques.

4.3 Caractéristique du projet

Ce projet s relève par un aspect socio économico éducatif.

  1. Sur le plan social
  • Le projet libère la population du secteur Bakano de la dépendance extérieure en matière de la première nécessité (produits agricoles)
  • Renforcer les relations entre Bakano de ce centre de production et les autres axes environnants de consommation.
  1. Sur le plan économique
  • Le projet luttera contre la sous-alimentation, la faim et la malnutrition
  • Renforcer l’économie du secteur Bakano et mettre fin à la dépendance extérieure.
  1. Sur le plan éducatif
  • Encadrer tous les enfants réinsérés dans l’apprentissage des métiers permettant ces derniers à se prendre en charge et les rendre acteurs de leurs propres développements sur le plan intellectuel.

4.4 Durée du projet

En général à la pertinence des actions du projet, la conscience de ces travaux  et la complexité de ses extrants, le projet se propose pour la réussite de ses actions une période de deux ans et un mois soit 24 mois. Ces 24 mois englobent les mécanismes d’organisation, mais la prestation elle-même sera de 24 mois. Toute fois, cette échéance peut être assujettit de modification en cas d’une telle  autre situation constaté sur terrain.

4.5 Objectifs

4.1 Objectif global.

Contribuer à l’amélioration des conditions socio économico éducatives des jeunes dans  le secteur de Bakano

4.3 Objectifs spécifiques

-Créer une structure d’encadrement et de réinsertion socioprofessionnelle pour la jeunesse du secteur de Bakano et le territoire de Walikale en général.

-Mettre fin à l’exploitation des jeunes enfants dans les carrés miniers et les orienter vers l’école pour une formation.

4.6 Localisation du projet

Ce présent projet sera implanté dans le territoire Walikale précisément dans le secteur de Bakano en République Démocratique du Congo

4.4 Résultat attendu du projet

Par la création de ce centre d’encadrement et réinsertion socioprofessionnelles des jeunes du secteur Bakano, nous attendons le résultat qui suit :

  • Plus de 60% de jeunes seront sortis des carrés miniers pour entreprendre d’autres activités génératrices de revenu .
  • La communauté sera dotée d’une main d’œuvre spécialisée et satisfaisante pour concourir aux progrès.
  • Plus de 60% de jeunes seront épargnés de calamités naturelles dues à l’exploitation artisanale de minerais.

 Une amélioration de l’habitat grâce à la spécialité en menuiserie, maçonnerie, dotée à la communauté via la formation professionnelle.

4.5 Activité du projet

Rendre opérationnelle suppose étudier les facteurs qui permettent de rendre possible la réalisation de cette chose. Il s’agira sous ce point de matérialiser le fruit de nos idées tel que nous souhaitons que notre projet soit en cherchant évidemment les solutions adéquates et appropriées pour ressourdre au plus vite les problèmes avec et population cible, ainsi notre projet propose huit phases principales, à savoir :

-Phase de recrutement des agents  et formation des animateurs

-Phase d’identification des jeunes fréquentant les carrés miniers

-Phase de sensibilisation

-Phase de réaménagement et installation du projet

-Phase de formation des apprenants

-Phase de déroulement et exécution des activités du projet

-Suivi et évaluation global des activités du projet

-Accompagnement des jeunes.

  1. Recrutement des agents et formation des animateurs

Cette phase nous permettra de procéder à une sélection objective et sure dans les différents quartiers du secteur de Bakano des leaders jugés aptes d’accomplir la mission assignée par le projet et de faire d’eux des animateurs locaux grâce à une formation en situation que le projet initiera à leur intention.

  1. Identification des jeunes fréquentant les carrés miniers

C’est une opération qui consiste à déterminer le nombre , l’âge et l’espace où nous allons rencontrer ces jeunes. C’est pour nous  nous sommes passés dans quelques carrières identifier le groupe cible.

  1. La sensibilisation

C’est faire prendre conscience la population jeune volontaire  de l’utilité  et du bien fondé du projet, ses exigences et ses avantages tant social, éducatif qu’économique, c’est aussi amener ces jeunes fréquentant les carrés miniers à une prise en charge pour les actions en perspective.

  1. Réaménagement et installation

Tout projet doit être équipé de tous matériaux de construction ainsi que les matériels d’équipe dont les travailleurs auront besoin en même temps les moyens pour faciliter le transport de tous les matériaux de construction et le personnel travaillant.

  1. Encadrement et formation

Il s’agit de la façon dont les jeunes seront formés car c’est l’un des choix pour le processus de développement, les encadrer pourvoir s’ils seront capables d’apprendre les connaissances pratiques à la fin, le souci majeur de notre  prépoda.

  1. Suivi et évaluation

C’est une opération qui vise à déterminer de la façon la plus systématique et la plus active possible la pertinence du projet. Elle sera faite par le responsable dans le but d’examiner les effets et les impacts du projet ainsi que le degré d’atteinte des objectifs.

  1. Accompagnement des jeunes

Etant donné que la réalisation et la concrétisation du projet de la réinsertion socioprofessionnelle des jeunes du secteur  Bakano mais la prime abord lutter contre la fréquentation des jeunes dans les carrés miniers, nous pensons les accompagner dans la formation et l’apprentissage des métiers afin d’être de meilleurs responsables  de leur avenir et éviter ainsi la vision de retourner dans les carrés miniers.

 4.6 Mécanisme de mise en œuvre

  • Ses stratégies ci-après sont destinées en vue d’atteindre les objectifs du projet :
  • La sensibilisation et la prise de conscience des jeunes du secteur Bakano en se sentant libre et en ayant une volonté d’exécuter le métier pour la durabilité de leur future vie.
  • Mettre fin à la fréquentation des jeunes en âge scolaire d’œuvrer ou errer dans les carrières à travers une mise en application des lois interdisant les enfants mineurs d’aller dans les carrés miniers à travers l’effet de l ‘état.

4.10 Activités du projet         

Pour obtenir les résultats immédiats et concrets du projet, il faut réaliser un certain nombre d’opérations, groupe d’activités conduisant à un résultat. Notre projet propose quatre phases principales :

  • Le recrutement et la formation des animateurs.
  • La sensibilisation des jeunes de Bakano sur la nécessité des acquis du projet avec intérêt particulier.
  • Réaménagement et installation du projet.
  • Déroulement et exécution des activités du projet.
  • Suivi et évaluation global des activités du projet.

4.7 Acteur et parténariat

Ce projet étant initié dans le but de redynamiser le secteur éducationnel, les bénéficiaires directs sont d’abord tous les jeunes du secteur de Bakano retirés dans les carrières. Outre ce projet sera en plus bénéfique par toute la population du secteur Bakano sans considération d’ordre tribal, ethnique ou régional.

Ce projet sera exécuté par caritas développement  sous le financement de fond social de la République. De notre bailleur nous solicitons un montant de 121964,35$ et le participant local est de 13515,39$

.

4.8.  Organisation et fonctionnement

  1. Organigramme
 
   

4.9  Attribution des taches

  1. Assemblée générale : c’est l’organe collectif, elle comprend en son sein tous les autres membres du collectif et le pouvoir le plus étendu et de contrôle de décision. Elle siège une fois l’an en session ordinaire et toutes les fois que nécessaire en session ordinaire.
  2. Chef du projet : c’est celui qui coordonne les activités et le supervise, fait la répartition des taches du personnel, conçoit le projet, le suivi de ce dernier mais s’assurer si la formation de ces apprenants a été bien réalisée.
  3. Le secrétaire : s’occupe de toutes les correspondances, la rédaction des documents comptables, les procès- verbaux, des comptes rendus de toutes les rencontres.
  4. Le comptable : il s’occupe des taches financières, enregistrer toutes les situations financières du projet. Le classement des dossiers, réception et expédition des courriers, il doit être capable et compétant ayant fait les sciences commerciales et administratives.
  5. Les formateurs : c’est une équipe technique ayant une certaine capacité de former ou d’enregistrer d’autres personnes, ils doivent bien métriser la matière.
  6. Animateurs : ceux-ci doivent assurer la sensibilisation de et la formation car l’animation au développement reste un processus qui, une fois appliquée dans un milieu quelconque, opère une transformation durable, élément nécessaire pour tout développement intégral et intégré autocentré et endogène.
  7. Ouvriers : sont chargés de l’assainissement donc veilleront à la propreté du bâtiment et son environnement. Ils s’occupent de l’entretien de tout le centre en général et de tous les bureaux.

CHRONOGRAMME D’ACTIVITES

Timing

D’activité

PREMIERE ANNEE

DEUXIEME ANNEE

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

1.      Recrutement des agents du projet

X

X

x

x

2.      Identification des jeunes fréquentant les carrés miniers

Y

Y

Y

3.      Sensibilisation et conscientisation

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

4.      Construction et équipement du centre

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

5.      Formation des agents

+

+

+

+

+

+

++

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

6.      Suivi des activités

X

x

x

X

X

x

x

x

X

x

x

x

X

x

x

x

x

x

x

x

x

x

X

7.      Evaluation

Y

Y

8.      Accompagnement des jeunes

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

Légende :

Xxx : Activités Concomitantes

Yyyy : Activités discontinues

++++ : Activités continues 

4.10 Mécanisme de suivi-évaluation

Pour atteindre le résultat escompté un bon nombre de stratégies doit être respecté quant à ce qui concerne le suivi et évaluation. Cependant le suivi des activités de ce projet doit se faire au quotidien par toute l’équipe technocratique  du projet  et les autres membres y appliqués.

Les superviseurs doivent suivre chaque jour le déroulement des activités sur le terrain pour rendre compte à la technostructure afin d’apprécier et apporter les amendements en cas de nécessité .quant à l’évaluation ce projet sera évalué à mi-parcours. Deux mois maximum sont prévus pour l’évaluation repartie en un mois de chaque année d’exécution.

Pendant la phase d’évaluation, un grand groupe d’expert  sera engagé  pour apprécier les  actions menées et ces derniers doivent être secondés par les enquêteurs  qui récolteront les données  et opinions sur le terrain en plus de l’opération directe.

  4.11 Durabilité et reproductivité de l’innovation

Dans le but de pérenniser les actions de ce projet, les jeunes formés au centre seront dotés de matériels pour l’entreprenariat.

En effet, ces derniers seront regroupés en groupe d’entrepreneurs locaux qui travailleront  en synergie ave c une caisse communes afin de permettre la durabilité de l’entreprise.

La caisse  commune servira de l’amortissement des outils et matériels de l’entreprise : de 100% de recette mensuelles 60% sera partagé entre les membres et 40% épargné  pour le fonctionnement et amortissement.

4.12 Budgétisation du projet

Le coût total du projet est prévu pour l’exécution de toutes les activités, tout le coût  des matériaux et matériels de construction seront considérés y compris les frais du terrain car ça représente la valeur de la participation locale au projet.

  1. Sources de financement

Les sources de financement sont les suivantes :

-Contribution locale

-Don et  subvention des partenaires

-Cotisation membres d’honneurs

  1. Ressources matérielles

-Un   bâtiment du centre pour le bureau

-Un bâtiment atelier pour la menuiserie et un bâtiment pour la coupe couture

-Les équipements du bureau de ces ateliers

Tableau 13 engagement humain en ($)

Désignation

Effectif

Prime individuelle en $

1

Le coordinateur

1

Mensuelle

1è année

2è année

total

2

Chef du projet

1

300

3600

3600

7200

3

Formateur des animateurs

1

200

2400

2400

4800

4

Secrétaire

1

150

1800

1800

3600

5

Comptable

1

100

1000

1000

2000

6

Maitre tailleur  et menuisier

4

150

1800

1800

3600

7

Les animateurs

3

120x4

5760

5760

11520

8

Chauffeur

1

120x3

3600

3600

7200

9

Ouvrier

1

80

960

960

1920

10

Sentinelle

1

70

840

840

1680

70

840

840

1680

Total

15

1340

15880

15880

45200

Tableau coût de mobilier et fourniture de bureau

DESIGNATION

Qté

PU

PT

1

Chaise moderne

25

7

175

2

Etagères

2

100

200

3

Armoire

1

200

200

4

Machine ordinateur

4

250

1000

5

Calculatrice

1

4

8

6

Facturier

7

4

28

7

Livre de caisse

10

6

60

8

Fiche de stock

100

1

100

9

Bon d’entrée caisse

100

2

200

10

Bon de sortie caisse

100

2

200

11

Cahier de registre

10

10

100

12

Classeur

15

10

150

13

Papier duplicateur (rame)

20

6

120

14

Papier carbone (rame)

3

7

21

15

Farde de chemise

20

0.5

10

16

Agrafeuse

5

10

50

17

Boite d’agrafe

15

1

15

18

Stencil (rame)

5

18

90

19

Encre correcteur

3

4

12

20

Stylos (boite)

4

3

12

21

Enveloppe (boite)

5

3

15

22

Latte plastique

5

2

10

23

Tampon

1

1

1

24

Papier collant

5

2

10

25

Attache(boite)

20

0.5

10

26

Gomme

4

0.5

10

Sous total

2690

 Papeterie, imprimante et  atelier de menuiserie

Tableau coût de matériels roulants

DESIGNATION

Qté

PU

PT

1

Camionnette

2

11000

22000

2

Carburant

1000

1.5

1500

3

Entretien et réparation

-

-

600

4

Pièce de rechange

-

-

700

5

Assurance

-

-

300

Sous total

25100

 Station Engin  BUKAVU

Durant toute la période de nos activités 1000litres de carburants sont prévus pour le déplacement et le transport de personnel. Le montant de pièce de rechange est forfaitaire.

Tableau  Matériels de constructions

DESIGNATION

Unités

Qté

PU

PT

1

Terrain

Ha

0.5

2.500

2.500

2

Ciment

Sac

210

19

3990

3

Sable

120

10

1200

4

Moellon

100

30

300

5

Graviers

50

7

350

6

Briques cuites

Pièces

70.000

0.04

2800

7

Chevrons

Pièces

80

2

160

8

Madriers

Pièces

30

5

150

9

Porte métallique 

Pièces

5

75

375

10

Porte en bois

Pièces

10

40

400

11

Grillage

Pièces

7

9

63

12

Fer à béton

Pièces

50

8

400

13

Fenetre en bois

Pièces

30

20

600

14

Tôles

Pièces

200

10

2000

15

Clous de tôle

Kg

40

3

120

16

Clous divers

Kg

60

9

540

17

Peinture

Kg

50

10

500

18

Planches de rive

Pièces

100

4

400

19

Serrures

Pièces

50

6

300

20

Main d’œuvre

5000

Sous total

Tableau atelier de menuiserie

DESIGNATION

Unités

Qtés

PU

PT

1

Tableau noir

Pièce

1

25

25

2

Etabli en bois

Pièce

10

30

300

3

Scie saint joseph

Pièce

30

120

3600

4

Défonceuse d’aronde

Pièce

1

180

180

5

Tour à bois

Pièce

1

450

450

6

Scie tourte use

Pièce

1

250

250

7

Foreuse électrique

Pièce

1

250

250

8

Ponceuse à bande

Pièce

1

200

200

9

Presse mécanique

Pièce

1

220

220

10

Tronçonneuse

Pièce

1

1200

1200

11

Ponceuse à métaux

Pièce

1

450

450

12

Groupe électronique

Pièce

1

200

200

13

Maillet

Pièce

30

5

150

14

Petit rabot

Pièce

30

15

450

15

Serre joint donnant

Pièce

10

20

200

16

Valets

Pièce

5

5

25

17

Niveau d’eau

Pièce

5

15

100

18

Marteau

Pièce

10

10

25

19

Machette

Pièce

5

5

25

20

Classe clous

Pièce

5

3

15

21

Râpe

Pièce

30

5

20

22

Scie égoïne

Pièce

4

10

40

23

Meules manuelles

Pièce

5

40

200

24

Equeur

Pièce

30

5

150

25

Mettre pliant

Pièce

30

5

150

Sous total

8.875

 Atelier de menuiserie de la place

 Tableau atelier de couture

DESIGNATION

Qté

PU

PT

1

Machine à coudre

20

200

400

2

Machine électrique

1

220

220

3

Ciseau de coupe

20

5

100

4

Fer à repasser électrique  et à baisse

5

15

75

5

Aguille à main

20

0.05

1

6

Aiguille à machine

25

1

25

7

Huile à machine

3

3

9

8

Fil à broderie( rouleau)

27

5

135

9

Fil à coudre

20

5

100

10

Epingle

250

5

1.250

11

Tissu

30

5

150

12

Tabouret

25

1

25

13

Mettre ruban

5

7

35

14

Chaise ordinaire

20

15

300

15

Tables

1

20

300

16

Tableau noir

1

12

12

Sous total

6.156,004

 Atelier de couture du milieu

Tableau coût global du projet

DESIGNATION

MONTANT

1

Engagement humain

45.200

2

Mobilier et fourniture de bureau

2.690

3

Matériels roulants

25.100

4

Matériels de construction

24.848

5

Atelier de couture

6.156,004

6

Atelier de menuiserie

8.875

7

Transport des matériels

10.000

8

Imprévus 10%

12.282,9

TOTAL

135.155 ,94

Nous disons cent trente-cinq mille cent cinquante-cinq point nonante quatre dollars


4.13 CADRE   LOGIQUE

LOG H̸ LOG V

RESUME NARRRATIF

INDICATEUR

MOYEN DE VERI

CONDITION OU SUPPOSITION

OBJECTIFS

Contribuer  à l’amélioration des conditions socioprofessionnelles économique de la population du secteur de Bakano en général et en particulier les jeunes travaillant dans les sites miniers.

Sur 100%des populations encadrés, 80% ne vont plus dans les carrés miniers. Elles sont satisfaites avec le revenu tiré des métiers exercés au centre

-Les

observations

-Les sondages

-Les statistiques

-Descente sur terrain 

BUTS

Création d’un centre d’encadrement

3 bâtiments dont un bureau, un atelier de couture d’une dimension de 6m sur 5m chacun, construit et équipé d’ici fin projet.

100 jeunes fréquentant les carrés minier sont encadrés et formés en menuiserie et coupe couture dont 60 jeunes garçons et 40filles 

-          Visites du centre

-          Photo du centre

-          Echange avec les échantillons  du centre

-          Rapport de la direction

Que le financement  soit accordé

EXTRANTS

-Personnes engagées

-Techniciens formés

-Bureau construit

-Atelier installé

-Matériaux et matériels achetés

-Groupe cible identifié

-Chefs locaux concentrés

-Terrain acquis

-Jeunes formés et accompagnés

-Activités du projet suivi

Les personnels engagés dont :

-Un coordinateur

Un chef de projet

4 Enseignants dont 2 en menuiserie et 2 en coupe couture

-Un secrétaire comptable

-Un ouvrier

-Une sentinelle

-Un formateur  de l’animateur

Que les techniciens compétant soient disponibles sur terrain.

INTRANTS

-Engager les personnels

-Former les techniciens

-Construire le bureau

-Installer les ateliers

-Acheter les matériels de la construction

-Identifier le groupe cible

-Concerter les chefs locaux

-Acquérir le terrain

Former les jeunes

-Suivre les activités du projet

Budget cumulé

-Engagement humain 45200$

-Mobilier et fourniture de bureau 2693$

-Matériels roulants 25100$

-Atelier de couture 6156,004$

-Atelier de menuiserie 8875$

Matériels construction 24848$

-Transport des matériels 10000$

-Imprévus 10% 12.286,9$

-Coût total : 135.155,94$

-Factures d’achat

-Livres de caisse

-Bordereau

-Fiche de stock

-Chèque bancaire

-Rapport de la direction de tous les matériels

-Contrôle de tous les investissements

Que le financement arrive à temps

Partager ce travail sur :