Arrow Table de matières
1486978

CHAPITRE II. MATERIELS ET METHODES

2.1. Matériels

                   Dans notre travail, nous avons utilisés les matériels suivants :

  • Un cahier avec un stylo : pour noter tout ce que nous avons vu sur les marchés et tout ce que les vendeurs et les pêcheurs nous disaient en rapport avec ses poissons.
  • Une fiche de terrain qui est sous forme de tableau, elle comportait 9 lignes avec plusieurs colonnes.

Cette dernière se présente de la manière suivante :

N° du vendeur

Point de vente

Quantité en kilos

Provenance

Espace

Famille

Ordre

Taxe

Qualité de poisson

  • Une clé d’identification : pour identifier les espèces dont ou n’ignoraient les noms, la famille et l’ordre. Et comme clé, nous avons utilisés les documents de Snoeks J. 1994 : the haplochromis (toleostei, cichlidae) of lake Kivu (East Africa). Et les schémas des espèces de claridae du lac kivu (d’après Poll, 1957 et Teugles, 1986). Ces mêmes documents devraient nous aider à identifier les haplochromes et les rilapias mais vu le temps qui nous est imparti nous avons pris le cas général de ces deux genres.
  • Le syllabus d’Ichtyologie Générale de la première licence hydrobiologie

Méthodes

L’établissement d’un protocole des données sous forme des tableaux a rendu facile les travaux  de collecte des renseignements nécessaires.

          Durant la période de récolte de l’échantillon, nous avons interviewé, les pêcheurs présents au lac Kivu et les vendeurs des différents marchés de la ville de Bukavu. Nous avons utilisé une méthode d’observation faite intuitivement et participativement pour nous permettre de récolter les plus possibles des renseignements.

Dans cette même recherche nous avons appliqué une autre méthode de questionnaire qui nous qui nous a mis en contact direct avec les vendeurs et les pêcheurs, c’est La méthode la plus importante ; nous avons fait une interrogation orale aux personnes choisies selon les principes de l’échantillonnage.

Cette interrogation visée à savoir :

  • La provenance des poissons retrouvés au marché c'est-à-dire si ces derniers sont issus de l’importation ou bien c’est un produit local.
  • La quantité de poissons vendus en kg par le vendeur.
  • La taxe payée.

2. 3. Présentation du site de travail

          Nos investigations ont été menées dans la ville de Bukavu et précisément dans les différents marchés de la ville.

C’est ainsi que nous avons parcouru huit marchés de la ville  et que nous avons considérés comme sites.

Dans la commune de Kadutu, nous sommes passé aux marchés suivants :

  • Cimpunda
  • Beach Mwanzi
  • Grand marché de kadutu

Dans la commune d’IBANDA, nous sommes passé aux marchés suivants :

  • Feu-rouge
  • Nyawera
  • Essence

Dans la commune de bagira, nous sommes passé aux marchés de :

  • Brasserie
  • Grand marché de bagira

Dans ces derniers, nous avons essayé d’inventorier les espèces des poissons frais présentes. Et pour ce qui concerne leur systématique dans l’ordre croissant, nous nous sommes limité au niveau de la famille.

TRAITEMENT OU ANALYSE DE DONNEES

          Nous avons fait un dépouillement manuel et le logiciel EXCELL nous a servi pour analyser les données.

Partager ce travail sur :