Arrow Table de matières
9665149

DEDICACE, REMERCIEMENT, SIGLES ET ABREVIATIONS

A vous Professeur NYAKABWA MUTABANA, en votre mémoire ;

A vous maman Yvonne TALUBEZYE, en votre mémoire ;

A vous Papa Justin KILOLWA et maman Louise ONENDA, en votre reconnaissance ;

A vous mes frères Ibrahim NGILA et Benjamin MUZALIA, en votre reconnaissance ;

A vous mes sœurs Dorcas LEMBA, Priscille KYENGI et Merveille MUKEINA, en votre reconnaissance ;

A tous les amis de la nature, respectueux de l’environnement et passionnés de la recherche ;

Je dédie ce travail.

Daniel MUKUBI KIKUNI

REMERCIEMENTS

Jour après jour, des jours sont devenus des semaines, des semaines se sont transformées en mois, et des mois viennent enfin de couler en année depuis le début de notre formation de Master en Gestion de la Biodiversité et Aménagement Forestier Durable. Avant tout, c’était une longue et douloureuse année caractérisée par la séparation d’avec notre milieu familier, nos parents, frères et sœurs, amis et connaissances. A peine est-elle devenue une année pénible marquée par des perturbations, arrestation et incarcération dans un nouveau milieu où le soleil est accablant, la chaleur au zénith et les moustiques en nombre infini. Dieu merci parce qu’en fin de compte, la persévérance et l’endurance viennent de la transformer en année glorieuse couronnée par la réussite et le succès.  

Qu’il nous soit permis d’adresser nos sincères remerciements au Professeur Faustin BOYEMBA BOSELA et à Madame Sylvie GOURLET-FLEURY qui, malgré leurs multiples occupations et leurs diverses charges, ont accepté de nous promouvoir dans la réalisation de ce travail, fruit de durs labeurs, d’efforts constants et de sacrifice suprême. Leurs conseils, remarques et suggestions ont indubitablement revêtu ce travail d’un caractère scientifique. Ils ont guidé les premiers pas de notre cursus postuniversitaire, et nous espérons qu’ils ne s’arrêteront pas là. Nous étions sur le point d’abdiquer, mais grâce à leurs encouragements, nous avons pu tenir le cou.

La réalisation de ce travail a été rendue possible grâce au Projet d’appui à la recherche et à la formation forestière au Congo (REFORCO) initié par la Faculté des Sciences de l’université de Kisangani (UNIKIS) et mis en œuvre par le Centre international pour la recherche forestière (CIFOR) avec l’appui financier de l’Union européenne (UE). Nous adressons nos vifs remerciements à ces trois structures.

L’entretien entre Papa Robert MWANDJALE et Ingénieur Faustin MBAYU à Bunia était le point de départ de notre dépôt de candidature au programme de Master. Nous leur disons merci pour tout ce qu’ils ont fait pour nous.

La sœur Justine MULAMBA nous a chaleureusement accueilli dès notre arrivée à Kisangani. Tout au long de notre formation, elle nous a encouragé, soutenu et encadré sans relâche. Nous lui avons imposé des sacrifices et privations, mais patiemment, elle a tout enduré et accepté.

A travers ces écrits, nous lui demandons de trouver l’expression de notre reconnaissance. Ce sentiment est aussi valable pour Papa Jean-Claude SADI.

Le Professeur émérite Jean LEJOLY était sans doute à l’origine du thème ayant fait l’objet de cette recherche. Qu’il lui plaise de trouver en ces lignes l’expression de notre gratitude. Nous réitérons la même motion de gratitude à Jan KENNIS, Margaux MUYLE, Justin KYALE et Idriss AYAYA pour leur accompagnement au cours de ce travail. Nous sommes très particulièrement redevables aux Assistants Bonaventure IBANDA (UNIKIS) et Gérard IMANI (Université Officielle de Bukavu) qui se sont rendus disponibles et disposés à répondre à nos innombrables questions relatives à l’analyse statistique des données récoltées. 

Que nos parents Justin KILOLWA et Louise ONENDA trouvent ici l’expression de notre profonde gratitude pour leur cœur gai, tendre, affectueux et patient jusqu’au bout de tout. Nous saisissons cette opportunité pour dire grand merci à Papa Benjamin MUZALIA et toute sa famille pour l’amour qu’ils témoignent à notre endroit. Nous aurions voulu citer chacun par son nom, mais hélas ! L’espace et le temps nous font défaut. 

Papa MUKUBI MBAMBALWA et sa famille ont toujours été pour nous sujets d’un grand réconfort. Leur attachement à nous a marqué ses empruntes indélébiles au plus profond de notre cœur. Qu’ils se sentent remercier à travers ces lignes.

Que nos oncles Faustin WALEMBA, Serges IDUMBO, WABIKA DUMBO, Jean-Paul MAKINDE, Léon MAKINDE, Charly MAKINDE, Corneille MAKINDE, KAMUNGU WANGA, ALIMASI LUTALA, Casimir KILOLWA, Corneille KILOLWA, Fabien KILOLWA, et Paul KILOLWA sachent que nous leur restons redevables pour leur contribution à notre épanouissement. Aussi demandons-nous  à nos tantes paternelles et maternelles, chacune par son nom, de trouver ici l’expression de notre profonde gratitude pour leurs cœurs plein d’amours à notre égard.   

Nous saisissons cette opportunité pour dire merci à nos ami(e)s et collègues : AMANI

NDIMUBENCHI, Romulus NKUBA, Papy BALUME, Patrick NDOOLE, Héritier

MILENGE, Legrand CIRIMWAMI, Salomon CIZA, Faustin KAMBASU, MAOMBI MBUSA, Marie-Bernard DEDYA, Vincent ILUNGA, Norbert MONDENGE, Michel MBASI, Alphonse MATA, David MASAMBA, Steeve DOKPO, Patrick BONGEBA, Adolphe DONGBI, Jean-Denis LIKWANDJANDJA, Nestor WALOIMI, John KATEMBO, Eric KATEMBO, David KOMBI, Gloire NDOVYA, Nadine CHALACHALA, Dorcas BABUNDO, Charly BISOKUFA et Emeraude.  

Partager ce travail sur :